verre thermoformé

Temps figé, un arrêt sur un temps passé ayant laissé son empreinte, sa trace emprisonnée dans la glace. Le verre conserve ce moment bien au delà de l’instant en lui procurant ainsi une marque qui se prolonge indéfiniment, à la manière d’un fossile, d’un passage.
Il fait référence aux souvenirs, à la recherche, au domaine de l’archéologie et éveille pour le spectateur le sens de la découverte de ce qui a pu exister avant. Comme un chercheur, celui-ci a la possibilité de se créer une histoire, un lien avec une provenance qui lui est propre et qui a marqué son imaginaire.
Ces artéfacts sont comme saisis, incrustés, dans le verre qui, bien que déformé, conserve ses qualités de transparence. Il y a peu de limites à cette technique qui permet des reliefs pouvant aller jusqu’à 3 pouces et à des dimensions de 4’ x 8’. Chaque pièce est unique ou semblable et celles-ci peuvent, de façons esthétiques être intégrés à de multiples usages dans un environnement intérieur ou extérieur.